L’héritage de Steve Jobs

Steve Jobs a pris hier son dernier envol. C’est l’occasion de se remémorer un de ses principes de vie.

« Il faut savoir découvrir ce que l’on aime et qui l’on aime. Le travail occupe une grande partie de l’existence, et la seule manière d’être pleinement satisfait est d’apprécier ce que l’on fait. Sinon, continuez à chercher. Ne baissez pas les bras. C’est comme en amour, vous saurez quand vous aurez trouvé. Et toute relation réussie s’améliore avec le temps. Alors, continuez à chercher jusqu’à ce que vous trouviez.

Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre. Ne soyez pas prisonnier des dogmes qui obligent à vivre en obéissant à la pensée d’autrui. Ne laissez pas le brouhaha extérieur étouffer votre voix intérieure. Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. L’un et l’’autre savent ce que vous voulez réellement devenir. Le reste est secondaire.

Soyez insatiables. Soyez fous. » (Steve Jobs)

Si vous n’avez pas encore lu “Les 4 vies de Steve Jobs« , sa biographie rédigée par Daniel Ichbiah, vous y découvrirez un Steve Jobs qui avait la préoccupation de rendre plus belle la vie, au travers de ces objets de notre vie courante, dans lesquels il insufflait un peu, beaucoup, passionnément de son esthétisme, de son amour du beau, de sa philosophie de vie, une philosophie remontant à sa folle jeunesse…

 

Voir également sur Riche simplement

Les principes de prospérité de Steve Jobs

 

2 réponses à L’héritage de Steve Jobs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *